Le monde du travail fait sa révolution, avec les femmes.

Réorientation professionnelle, Satisfaction du travail

Mar 2, 2020

Selon une récente étude de l’OCDE, 14 % des postes actuels vont disparaître dans les quinze à vingt prochaines années, et 32 % supplémentaires connaîtront de profondes transformations. Mondialisation, progrès de l’automatisation, innovations numériques, vieillissement de la population et changements climatiques, nous sommes en train de réinventer notre rapport au travail. De nouveaux métiers vont naître et la mutation est en marche. Et les femmes ont toute leur place dans la construction de ce nouveau monde professionnel et toutes les qualités pour œuvrer à ces transformations, de concert avec leurs collaborateurs masculins.

 Un monde du travail en mutation sous l’impulsion des femmes!

 

Le monde du travail change et la mixité progresse. Un bon moyen de trouver cet équilibre entre nos vies personnelles et nos vies professionnelles est de réinventer le monde du travail et le monde de la famille. Nos métiers évoluent et avec eux la façon dont nous les menons, de nouveaux métiers apparaissent et c’est maintenant le moment de penser autrement notre manière de travailler.

1. Le travail à la maison

Les entreprises adaptent leurs méthodes et apportent de la flexibilité en permettant à leurs employé.es de travailler depuis chez eux quand c’est possible, à temps partiel ou à temps plein. Les avantages sont nombreux : plus de perte de temps dans les transports, plus d’horaires stricts, liberté d’organisation, moins de stress et de pression.

2. Le part time

 De nombreuses femmes font le choix du part time pour trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et garder ainsi du temps conséquent pour leur vie personnelle. Travailler oui mais pas à n’importe quel prix.

3. Le job sharing

 Né il y a quarante ans aux Etats-Unis et très peu développé en Europe, le job sharing, partage de poste de travail, consiste à attribuer un seul poste à plusieurs personnes – le plus souvent deux. Chacun travaille à mi-temps. Le plus souvent, deux contrats à temps partiel sont établis et un seul et même contrat pour les deux personnes est établi. Les avantages sont nombreux : souplesse, efficacité, plus d’absence en période de congé, amélioration de la productivité assortie d’une créativité et d’une motivation accrues, possibilité pour les femmes d’accéder à un poste à responsabilités, même avec des enfants en bas âge et enfin bénéficier des connaissances et méthodes de travail de son alter ego. Ce modèle est plus égalitaire car il permet de partager le savoir-faire, le pouvoir, le rendement et la présence au travail.

4. Le slash

Devenir slasher séduit de plus en plus de jeunes dits de la « génération Y » qui ne pratiqueront pas le même métier toute leur vie et qui ont une autre vision du travail. Le terme slasher vient du mot anglais « slash » qui représente ce symbole « / ». Il s’agit de cumuler plusieurs emplois. Le statut d’autoentrepreneur facilite cette tendance en donnant un cadre aux slashers entrepreneurs dans l’âme. De nombreuses femmes ont fait ce choix et le magazine ChEEK Magazine, qui leur a consacré un article (http://cheekmagazine.fr/rectoverso/), les appelle des femmes recto verso. On y rencontre une ingénieure/activiste, une styliste/judoka, une psy/youtubeuse, une écrivaine/photographe, une dentiste/écrivain.

5. L’entreprenariat

Enfin, se lancer dans l’entreprenariat est la bonne idée pour être indépendante et libre de trouver le bon équilibre. Pourtant,  souvent elles aspirent à se lancer mais ne franchissent pas le pas ! Un bon moyen est de rallier un réseau de femmes où vous rencontrerez des entrepreneuses fonceuses qui vous inspireront. Quand j’habitais Moscou, j’ai créé le club Work in the City avec une amie, club qui a été repris depuis notre départ et qui perdure. Les femmes en recherche d’emploi ou d’idées côtoient celles qui se sont lancées et des projets germent. D’autres bons moyens également sont les incubateurs et les accélérateurs de startups. Véritables viviers de networking, ceux-ci boostent et conseillent les entrepreneuses, en quête de conseils et d’expériences. 

Équilibre entre vie professionnelle et vie

personnelle, un savant dosage

Ces évolutions dans le rapport au travail ne doivent pas occulter la réalité des femmes : concilier vie professionnelle, vie de femme, d’épouse et de maman est un challenge pour bon nombre de femmes. Nous appréhendons de sacrifier l’une au détriment de l’autre et vice-versa. Nous nous posons souvent la question de réussir notre vie professionnelle sans mettre notre couple en danger et tout en voyant grandir nos enfants. Et ces questions sont légitimes. Il est pourtant possible de réussir sa carrière sans pour autant sacrifier sa vie familiale en suivant quelques règles simples :

  • Fixez-vous sur votre essentiel: vous pouvez tout avoir mais pas en même temps. Quels sont les éléments clés de votre vie qu’il n’est pas question pour vous de toucher.

 

  • organisez-vous et ne culpabilisez plus: vous n’êtes pas parfaite, vos journées ne durent que 24 heures alors mettez en place un emploi du temps qui convienne à la fois à votre supérieur hiérarchique et à votre famille,
  • fixez-vous des limites: avec les nouvelles technologies, la sphère professionnelle empiète de plus en plus sur la sphère familiale. Évitez de sortir du travail trop tard le soir et quand une fois à la maison, coupez votre téléphone et profitez pleinement de ce temps en famille,
  • gardez du temps pour vous:  être sur tous les fronts, tout le temps, est souvent source de stress. Pour décompresser, il est important de vous accorder des moments rien qu’à vous. Certaines font du sport, d’autres une activité artistique. L’important est que ce temps vous soit propre.

Avec des règles simples et une bonne organisation vous parviendrez à l’équilibre et serez épanouie.

Nous avons en nous cet instinct de maintien de notre équilibre familial et notre défi va être de jouer notre partition de soliste et reléguer à la maison celle du premier violon.

Des hommes conseillés par des femmes, une nouveauté !

Depuis quelque temps, un phénomène nouveau est apparu, le mentoring inclusif : des hommes sont conseillés par des femmes dirigeantes. Faire endosser le rôle de mentor à des dirigeantes et celui de « mentoré » à des managers hommes est une idée simple, imaginée par PWN. Sarah Haddane, vice-présidente du réseau PWN Paris, précise que leur réseau « s’est de plus en plus ouvert à des hommes qui souhaitaient défendre la mixité et être accompagnés pour le faire » et que c’est ainsi que l’idée de « sortir du mentoring classique, d’inverser les rôles et de proposer à des hommes volontaires d’être soutenus par des dirigeantes expérimentées » est née. Les binômes se rencontrent une fois par mois, la seule condition étant qu’ils n’évoluent pas dans les mêmes sphères business.

Depuis, le reverse mentoring est né : les jeunes forment des managers aux outils du numérique.

« Les hommes et les femmes sont

complémentaires »

Je suis convaincue de l’intérêt de la mixité dans les organisations. Notre génération est en train de changer les choses. Les hommes et les femmes sont complémentaires et les qualités des uns profitent aux autres.

La mixité permet tout d’abord une diversification des compétences, facteur essentiel de compétitivité puisque cela permet à l’entreprise de répondre aux besoins de sa clientèle, diversifiée et fortement féminisée. La mixité est également un facteur de performance : les talents s’additionnent, les ressources se diversifient, et innovation et créativité sont décuplées.

Augmenter la représentation féminine en entreprise encourage les femmes à évoluer vers des postes à responsabilité. Plus les politiques des entreprises évoluent en ce sens, plus les inégalités entre les sexes se réduisent et plus les salaires hommes femmes sont équitables. L’ambiance de travail et la productivité au sein de l’entreprise s’en voient améliorées car les collaborateurs sont plus optimistes.

Enfin, favoriser la mixité facilite les échanges dans l’entreprise. Les femmes commencent souvent par revoir l’aménagement des bureaux et le fonctionnement des équipes. Elles apportent ensuite un nouveau point de vue et pensent collectif. Tout cela contribue à une amélioration des relations de travail et de la qualité de vie dans l’entreprise.

Pour que cette stratégie de mixité porte ses fruits, elle doit être mondiale et appliquée à tous les niveaux de l’entreprise.

Faire bouger les choses tient aussi de notre responsabilité de femmes : en osant votre projet professionnel vous ferez évoluer positivement la place de la femme dans le monde du travail qui sera transmise aux générations de nos filles pour leur permettre de faire leurs propres choix.

Hélène THIERRY

Réorientation professionnelle, Satisfaction et sens du Travail

Si vous aussi, vous attendez plus de votre travail, quelque chose de différent mais ne savez pas par où commencer, je vous donne les moyens de vivre une activité professionnelle à la hauteur de vos envies et ambitions!……..en savoir plus

Vous aimerez aussi

Articles par catégorie

Nutrition, prévention santé

Qualité relationnelle, Intimité, Sexothérapie, Hypnothérapie

Réorientation professionnelle, Satisfaction du travail

Orientation Scolaire

Relations Humaines, Séparation